Ritournelle infinie, l’animal danse

A l’occasion de la parution du Kojiki, le poète et critique littéraire Matthieu Gosztola m’a fait l’honneur et le plaisir de me proposer un entretien de longue haleine sur mon travail poétique et romanesque.

Vous pouvez en lire la première partie, La ritournelle infinie, ici, et la seconde partie, L’animal danse, là – sur le site de la Cause littéraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s