Derek Walcott, Omeros, I, IV, 3

Je me suis assis sur la terrasse blanche pour attendre la note.
Notre serveur, nœud-papillon noir, enfonça dans le sable
entre les chaises longues bien remplies, se balançant au rythme de la musique

disco des haut-parleurs, un plateau piloté d’une main.
Les touristes se retournèrent, dos grillés par le barbecue
de midi. Le serveur avait bien de la peine

avec ses semelles en cuir. Elles le faisaient continûment glisser sous la dune,
mais son plateau, bien que vacillant, ne faisait gicler le gin-lime
sur aucun dos roussi. Il était déterminé à aller au-devant des

commandes de la plage, tel un Lawrence de Sainte-Lucie,
à ceci près qu’il n’était maintenant en train de se démener que vers un litre
de champagne clairvoyant. Comme n’importe quel gros nul

il envoya bientôt valser le seau. Il posa son plateau par terre,
se mit à essuyer le sable des glaçons, puis fit retomber les cubes
dans le seau, puis la bouteille ; après que cela fut fait,

il semblait vouloir prêter main forte à la femme qui bourrait ses seins
dans le soutien-gorge, pendant que son mari s’asseyait bouillant de rage
comme un émir enturbanné. Puis un mirage fit froncer les yeux de Lawrence.

J’étais alors en train de retourner avec lui au village,
et je vis, à l’intérieur de la cage des câbles sur le ciel de midi,
une plage avec une panthère cotoneuse ; maintenant le mirage

se recomposa dans les traits d’une femme coiffée d’un foulard madras,
mais la tête fière, quoique à l’affut d’un travail.
Je me tenais dressé comme en hommage à cette beauté

qui, tel un navire, ouvrait derrière elle un sillage d’yeux.
« Qui diable est-ce là ? » demanda un touriste près de ma table
à la serveuse. La serveuse répondit : « Elle ? La trop fière ! »

Alors que la face sculptée de l’inimaginable
masque d’ébène se déshabillait de son nuage de coton,
la serveuse ricana : « Hélène ». Et tout ce qui suivit arriva.

Publicités
Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s