LGR, # 3. Les myosotis

Lisez ici la présentation du présent projet de traduction du Shijing (Le Canon de la poésie, compilé par Confucius), intitulé Le Grand Recueil (LGR), et ici l’original en chinois (ainsi que les traductions Granet et Legg). Voici le troisième poème, « Les myosotis » :

Tu cueilles, et cueilles les myosotis –
__et pourtant ton panier n’est jamais plein…
« Ah ! C’est que je rêvasse à mon amour ! »
__Laisse cela sur le chemin.

Tu veux gravir… cela – la montagne rocheuse ?
__tes chevaux tombent d’épuisement !
Tu peux tout juste : boire du vin dans cela –
__la carafe d’or – pour en finir
____avec ces rêveries – qui n’en finiront pas.

Tu veux gravir… cela – la très haute colline ?
__tes chevaux noirs déjà jaunissent !
Tu peux tout juste : boire du vin dans cela –
__la corne de rhino – pour en finir
____avec cette peine – qui n’en finira pas.

Tu peux gravir : cela – la dune, avec du sable au bout.
__« Mais mes chevaux sont à bout de force !
Même mon cocher est à bout de nerfs ! »
__Alors tu peux te lamenter – c’est tout.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s