LGR, # 2. La puéraire hirsute

Lisez ici la présentation du présent projet de traduction du Shijing (Le Canon de la poésie, compilé par Confucius), intitulé Le Grand Recueil (LGR), ici l’original chinois et la traduction Legg, ici la traduction Couvreur (la plus proche du mot à mot) et ici la réécriture de Pound. 

Comme la puéraire hirsute prolifère –
__jusqu’au milieu de la vallée –
En onde de feuilles ondoyantes !
__Un oiseau jaune qui volette
Rejoint les siens, dans un arbrisseau –
__d’où montent leurs chants enchanteurs.

Comme la puéraire hirsute prolifère –
__jusqu’au milieu de la vallée –
En touffes de feuilles étouffantes !
__J’en coupe les tiges, les fais bouillir
Et tisse avec, fins ou grossiers, toutes sortes d’habits
__qui ne me lasseront jamais.
Oh ! Prévenez mes gouvernantes –
__dites-leur ! Dites-leur – je rentre !

Vite, vite, frotter mon linge,
__vite, laver mes vêtements !
Mais lesquels vaut-il mieux laver
__quand on retourne au nid – de papa et maman ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s