LGR, # 30. Enfin, le vent !

Retour à la page du feuilleton

Enfin, un vent violent se lève !
__Quand tu me regardes, tu me souries ;
Mais tu me souries, arrogant ! Tu te moques !
__et mon cœur est décomposé.

Enfin, le vent apporte la tempête !
__Tu prétends être décidé à me rejoindre –
Mais tu ne vas pas, ni ne viens –
__et toute la journée je sanglote.

Enfin, le vent porte de noirs nuages !
__Le soleil disparaît derrière – de noirs nuages !
Et je suis incapable de dormir –
__folle d’espoir… et éternuant de longs sanglots.

Noirs ! Les noirs nuages ! Les ténèbres !
__Grr.. grr… C’est le tonnerre qui gronde !
Et je suis incapable de dormir –
__folle d’espoir… et chérissant ton souvenir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s