Catastrophes No. 7 : « Je est un fish »

Capture d’écran 2018-03-30 à 16.04.25.png

Rimbaud l’avait dit, « Je est un autre ». Et Faulkner l’avait dit : « My mother is a fish ». Puis Barthes l’avait dit, « Je suis ma propre mère ». Mais qui avait osé conclure que « Je est un fish » ? Le No. 7 de Catastrophes aujourd’hui, sur vos aquariums ! Glou glou glou… :

l’édito de Claire Tching

1. club
Léonidas Lamborghini, « Regardez vers Domsaar » (3/5), traduit par A. Diaz Ronda
Pierre Vinclair, « Horace à Rome » (3/3)
Laurent Albarracin, « Le Château qui flottait », 5
Phillip B. Williams, « Maîtrise »

2. tranimal
Alexander Dickow, « Dèze le Mécréant » (2/2)
Fabrice Caravaca, « Planète plate », 7
Ezra Pound, « L’Invention de la poésie chinoise », 3 traduit par Auxeméry
David Harsent, « Chantait le rat »

3. skag
A.C. Hello, « Une seconde », 6
Joshua Ip, « Ici et là », 3
Liliane Giraudon, « Ce qui s’affiche les nuits où tu n’as pas pu dormir »
Bai Juyi, « Les Regrets », traduit du chinois par M. Bombled

4. fish
Christian Prigent, « Indésirables » (4/4)
Guillaume Condello, « Tout est normal », 7
Christophe Lamiot Enos, « matin, Crète » (1/4)
Claire Tching, « La Poésie française de Singapour », 7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s