Parution – Le Japon imaginaire

Je suis heureux de vous annoncer la parution, au Corridor bleu, du troisième volume de ma trilogie japonaise : après le Kojiki et L’Empereur Hon-Seki, voici Le Japon imaginaire !

Mise en page 1

Lauréat d’une résidence d’écriture, le narrateur décide de ­s’installer avec sa compagne au Japon. Après six mois à la Villa Kujoyama de Kyôto, ils déménagent donc à Tôkyô pour ­trouver du travail. Aux promenades de temple en temple, à la ­méditation tranquille sur la langue japonaise, aux questionnements sur la conception shintoïste du sacré, succède alors une immersion sans filet dans la plus grande mégalopole du monde. Au fil des ­enthousiasmes et des humiliations, de la lutte pour comprendre et pour se faire comprendre, des déconvenues, des grandes victoires et des petits boulots, le journal qu’il écrit se fait la chronique, tantôt naïve, tantôt malicieuse et tantôt désabusée, de cette confrontation avec un Japon longtemps fantasmé. Le tout rythmé par les tremblements de terre au second plan, toujours un peu plus forts – jusqu’à la catastrophe de Fukushima.

Multipliant les perspectives pour rendre toutes les dimensions de cette année passée au pays du Soleil Levant, Pierre Vinclair compose avec Le Japon imaginaire un kaléidoscope où se côtoient, dans une écriture ample et précise, le journal et le récit, l’épopée et le haïku, l’impression fugitive et la digression, l’enquête, l’élégie et le ­dictionnaire.

(4ème de couverture)

Publicités

Les Gestes impossibles

Quatrième de couverture :

Les Gestes impossibles se présentent comme une épopée morcelée des drames qui sous-tendent notre époque – voire de son effondrement. Construit en plusieurs séquences où alternent différents registres d’écriture, l’ouvrage propose une série de « périodes » prélevées dans une Histoire universelle dominée par la Guerre et l’oppression, malgré ses trouées de lumière. Cela remonte aux temps bibliques ou presque et s’achève dans le Shanghai d’aujourd’hui, gangréné par le commerce… À l’épicentre de ces chants, une bouleversante évocation de la Commune de Paris et du massacre des insurgés : comme si une ancienne lueur se profilait encore, par-delà son extinction.

Ce livre proche d’une certaine prosodie visuelle américaine confirme la singularité de Pierre Vinclair dans la poésie d’aujourd’hui – et la nécessité de sa parole réfractaire, généreuse, enflammée.

Les Gestes impossibles, Flammarion. Parution le 2 octobre 2013.

Le retour du Kojiki

Le Verre de l'eau de Laurent Albarracin1300 après la première édition (!) le Kojiki ressort, au Corridor bleu. Cosmogonie, théogonie, épopée, manuel d’histoire et recueil de chansons, embrassant d’un même mouvement la naissance des dieux et des cultes qui leur sont dus, de la Terre et des noms qui y fourmillèrent, des hommes et des vers qui leur vinrent à la bouche, c’est un livre total, qui du Chaos originaire jusqu’aux circonstances de sa propre rédaction, contient toute l’histoire du monde – c’est-à-dire du Japon. Enrichie des interprétations calligraphiques de Yukako Matsui, ma « reprise » essaie de réinventer les rythmes de cette collection bigarrée d’histoires, de contes et de légendes réunies pour la première fois en 712, pour lui rendre son impossible actualité.

1300年後に「古事記」は、再び出版されます!英語からフランス語へ翻訳をし、松井由香子という書道家はオリジナルで美的な書を描きました。この書画入りのフランス語の新しい「古事記」は今、Le Corridor bleu と言う出版社から出ます!

Kojiki, Le corridor bleu, novembre 2011, ISBN : 978-2-914033-32-9 / 240 p. / 22 €